Categories

Archives

Carte


View Appalachian Trail in a larger map
20/01/2011 | Catégorie: Journal |

Jour 163, Fontana Dam (North Carol.), 3238 km

Humeur du moment: Yé! mes muscles-raquettes sont super develloppées :)
Pire moment de la journée: ha non, c’es déjà le matin! Faut-il vraimment se lever?
Meilleur moment de la journée: matin ou soir, lorsque je m’offre un repas gargantuesque

La route

Nous avons été forcés de rester une journée entière a Gatlinburg. D’abord parce qu’il y avait une super tempête de neige qui faisait rage, mais aussi parce qu’impossible de rejoindre le sentier.

Le lendemain on q vite compris que si on attendait l’ouverture de la route on risquait d’attendre longtemps (au moins une semaine). Nous avons donc du nous organiser tous seuls, c’est-a-dire retourner au sentier par nous même.

Nous avons donc marché les 25 km de route menant au AT. TRÈS PLATTE, mais au moins c’était super facile même ai ça montait constamment. Disons que j’ai eu la chance d’essayer mes nouveaux soulliers. Et je crois qu’ils sont un peu trop grands… De belles ampoules en perspective.

Acrobaties a raquettes

Avec la neige qui ne semble pas vouloir cesser de s’accumuler, des branches et des arbres se mettent a tomber en travers du sentier. Nous avons de plus en plus de difficulté a trouver un chemin bien dégagé. Comme on marche depuis un bon moment a raquettes, on est bien obligé “d’affronter” tout ça avec elles. On se retrouve donc quelques fois dans des situations caucasses comme escalader un tronc puis tomber la tête la première dans la neige, les raquettes bien prises dans les branches.

La neige nous cache aussi beaucoup de choses. Ces obstacles imprevus n’attendent que notre passage pour nous projeter par terre. Souvent on se retouve a “nager” dans la neige, les pieds tordus par des raquettes coincées et le dos bien cloué au sol pas un sac trop lourd. On s’ammuse bien dans le bois. :)

Je crois que ma cascade préférée a raquette est la fois ou, marchant a flan de montagne, mon pied n’a pas trouvé appuis. Il s’en est suivi une courte période où mon equilibre hesitait. Puis, voyant qu’elle n’alait pas en s’ameliorant, et voyant que je me dirigeait la tête la première vers une belle pente toute pleine d’arbustes, j’ai trouve mon salut dans un arbre. J’ai sauté et attrapé une branche. Acroché ainsi dans un arbre, j’ai évité la “catasrophe”. Ledis arbre m’a même félicité en me déchargeant son contenu de neige sur la tete. J’ai bien fais rire mes compagnons. :)

Oat Man, les Speed Deamons et le Team Snowbo

Depuis que j’ai decidé de reduire considérablement mon apport en sucre, je me sens beaucoup mieux pendant la journée. Je n’ai plus de “crash” d’energie. J’ai commencé a me préparer des “lunchs” pour le midi (plat cuisinés). Pratique, délicieux et facile. Mais mon alimentation comporte maintenant une immence proportion d’avoine. C’est ce que j’ai trouvé de mieux point de vue nutritif/accesible/facile/pas cher. J’en mange tellement que les autres ont commencé a m’appeler “Oat Man”. Mais je tiens a mon BluRay.

Jumper! et Itchi Feet sont tellement rapides que nous les nommons maintenant les Speed Deamons. Nous allons finir en même temps, mais ils ont commencé près d’un mois après moi. Ils ont du marcher constamment a pleine vitesses tout au long du AT. Je ne les envie pas trop.

Enfin, puisque nous voyageons depuis un bon moment ensemble, nous avons eu l’idée de nous donner un nom de groupe. Nous sommes le “Team Snowbo” (snow + sobo).

Les Smokies !

Le repos forcé a la ville a été très bénéfique. D’abord, nous avons laissé la tempête derrière nous. Je ne vois vraimment pas comment nous aurions pu marcher dans de telles conditions.

A notre retour dans les Smokies, le temps était radieux. Le lendemain nous avons fait Clingman Dome, le plus haut sommet de tout le AT. Quelle vie extraordinaire: tous ces arbres chargés de neige/glace, ces reliefs montagneux audacieux, ces montagnes a perte de vue. Nous avons eu les Smokies a nous tous seuls. Quelle chance! Quelle beauté!

Avec le beau temps, le temps froid suivait. Par -20C c’était vraimment idéal pour marcher en sous-vetement + coquille gore-tex. L’effort fournit par la marche (la neige était encore très haute) suffisait a nous réchauffer.

Je me suis forcé pour faire quelques photos, mais c’était vraimment difficile. Du genre, du sommet de Clingsmqn Dome j’ai eu le temps de prendre 2 photos avant de me rendre compte que je ne sentait plus ma main. La suite a été douloureuse…

Les autres hikers

Note: le paragraphe suivant a été écrit avant certains événements que vous saurez bientôt. Il y a eu un immence changement depuis, mais ce qui est écrit ici reflète ce que je voulais a l’époque.

J’ai laissé les iautres hikers partir en avant. Tout ce qu’ils ont en tête maintenant, c’est de terminer au plus vite. C’était bien de marcher avec eux dans la neige, car en équipe nous nous en sommes bien mieux sorti. Mais je veux finir le sentier en beauté.

Je veux vivre chaque journée, chaque pas, chaque respiration qu’il me reste avant la fin. pour moi, Me concentrer sur l’objectif, en allant le plus vite possible, tue l’esprit de la marche. Car j’ai enfin trouvé pourquoi je marche. Je marche pour être, tout simplement. Voilà, j’ai enfin (il n’était pas trop tot) pourquoi je marche.

Lorsque je marche pour atteindre un objectif le plus rapidement possible, je ne suis plus en train d’être, mais je vis plutôt dans l’idée d’un evenement a être. A quoi bon sacrifier les 10-15 jours qu’ils me restent pour une joie de 2 minutes devant une plaque de métal sur un sommet quelconque (Springer)? Chaque moment compte, mais le plus important c’est maintenant.

À venir
Un changement brutal de la situation. A voir dans 2 jours.

4 comments to Jour 163, Fontana Dam (North Carol.), 3238 km

Leave a Reply to Sébast

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>