//-->

Categories

Archives

Première semaine de marche –130 km.

Mardi le 30 Juin 2009
C’est au café de Petite Vallée,devant Paul Piché et un expresso allongé que j’écris ce texte. Une semaine d’émotions sportives,amicales,personnelles et musicales qui vient de passer et dire que ça ne fait que 7 jours sur 265 (environ). J’en reviens pas encore!

Tout commença avec un aurevoir  des nos familles respectives à la gare centrale d’Ottawa. Un aurevoir surprenant,c’est avec les larmes aux yeux que les regards de mon père et moi nous nous sommes laissés. C’est avec fierté,fébrilité et un sentiment inconnu qu’Adam et moi nous nous sommes installés dans le train,pour un trajet d’environ 20heures,avec escales.

Surpris encore de voir Gilles,le propriétaire de l’auberge de jeunesse internationale situé à Cap aux Os,qui nous attendait au terminus. La journée même,il nous fera découvrir plusieurs sites de castors,de colonies de phoques. Et digne d’un conte de fée,sortit une guitare d’un coin. Adam s’est alors improvisé musicien,accompagné des Français pris au milieu de leur tour du monde,des voyageuses Belges,Française et aussi des employées Québecoises. Bref,une soirée inoubliable,juste avant une longue randonnée. Bien sûr,en plus de ce magnifique accueil,Gilles nous gava de calories avec une tourte fait maison,de bière et de dessert succulent.

C’est le lendemain que le beau père (de Gilles) nous apporta le plus proche possible de notre point de départ. Un bonhomme d’une soixantaine d’année,qui en a l’air de 40. Randonneur à mort,il nous guida du mieux qu’il le pu au début de notre sentier. Et c’est là que le sport commença.

Je ne sais pas ce qui s’est passé,mon sac de 22 livres (sans eau ni bouffe) s’est avéré lourd de 50 livres.. un dix livres de trop disons.  C’est après 4 jours de marche qu’on se débarassa de quelques articles superflus par la poste. En 7 jours nous avons parcouru 130 km,croisé 1 orignal,une dixaines de couleuvres,1 colobri,plusieurs familles de perdrix,aucun ours,une baleine bleue,quelques autres moyens mammifères marins,trois salamandres. Le tout dans une odeur variant du sel de mer,de lilas,de cèdres et autres fleurs des champs,tout dépendant de la section du sentier. Sans parler de la vue incroyable de tout ce secteur! Du haut de la tour du cap Bon-Ami,la vue s’étend au delà des caps de roche voisins,la baie de Gaspé,le parc Forion,les plages,les baleines,TOUT! Quel départ!

Nouvel impact sportif. En général,l’objectif est marqué à 20 km par jour. Honnêtement,le sentier est déjà bâti pour suivre un bon itinéraire puisque les sites de camping aménagés ou de refuges sont espacés de telle façon. L’impact sur le corps est assez important. Disons qu’avec mes entraînements de triathlon je ne m’inquiète pas. Par contre,je n’ai jamais été aussi souple de ma vie et mes articulations ne se plaignent pratiquement pas. Pour Adam,c’est une autre histoire,mais je n’en entends pas trop parler encore. Au niveau ampoules,j’ai deux nouvelles amies! Une en dessous de l’orteil du milieu,sans importance.. et l’autre à droite du talon. C’est pas mal parce que je m’étais équipé de diachylons spécialement conçus pour cet effet et avec un bon setup de tape et diachylons,mes pieds et ceux d’Adam se portent bien,en général. Un bon tapping a même fait disparaître une faciite plantaire qui s’était développé la journée avant notre départ! Le problème c’est que je viens de découvrir que je fais une réaction allergique à la colle de tape. Une petite visite à la pharmacie s’imposa.

Le moral ne peut pas être plus élevé,c’est après une journée et demie de repos à Petite Vallée,dans l’auberge la maison LeBreux que nous avons restauré nos énergies,au rythme du festival de chansons,devant des artistes provenant de partout au Québec,notamment Paul Piché. Des gens aussi sympatiques que chaleureux. J’ai une nouvelles charte de musique pour l’harmonica que je vais pratiquer durant ma marche et un nouveau partenaire potentiel pour le mois d’octobre.

Mon prochain update sera probablement à Amqui. Durant les prochaines trois semaines,aucune connexion internet sera disponible à ma connaissance. Donc en gros,ce qui s’en vient c’est la fin de la Côte jusqu’au Mont-Saint-Pierre,puis le parc de la Gaspésie suivi de la réserve faunique de Matane. J’espère que mes godasses vont faire le travail! Jusqu’ici,c’est minable,le gore tex ne tient pas la route et il n’y a pas de soutien de cheville…Ça fait partie de la game! Sur les galets de mer instables,c’est du travail!

C’est fou comment une baignade dans un lac sauvage fait du bien après 3 jours de marche à 25 degrés C….

(là j’en reviens pas,Pierre-Olivier vient de me faire une feuille d’harmonica alors que Dan Gaudro joue classical Gas (ma toune de guit préférée) à ma droite,à la même table.. trop fort!)

À bientôt!

Sim

p10104022l'orignal

Share

8 comments to Première semaine de marche –130 km.

  • Superbe Simon! Je suis allée voir les photos de l’auberge où vous êtes restés,ça a l’air tellement beau!!! J’ai hâte d’aller vous rejoindre et de voir la Gaspésie à mon tour.

    Bonne route!

  • AdasOsorus (EGamache)

    Hey Hey champion…lâche pas;je commence à t’envier;alléchante cette femelle orignal !

  • Francois

    Quelle motivation à toute épreuve! Bravo

  • kapare

    Des kms,de la musique,de la viandes,vues,des douleurs musculaires mmmm malade ;)

    Enjoy!

  • Hi there,
    unelonguemarche.ca to GoogleReader!
    Thank you

  • Benoit

    Lâche-pas Simon!!!
    Continue de vivre ton expérience au max. Fais le plein d’énergie,de tranquilité…èAla prochaine…

  • Maude

    Salut Simon!

    C’est tellement drôle car ce matin je lisais La Presse en déjeunant,et en ouvrant le cahier Voyage,je tombe sur un article du sentier des Appalaches…je trouvais que le gars en question dans l’article avait beaucoup de ressemblances avec celui qui était passé à l’auberge de Cap-aux-Os,alors j’ai décidé de venir voir le blog et je m’aperçois qu’en effet,le Simon de l’article est le même que celui avec Adam à l’auberge.
    Je suis contente de voir que ton voyage se déroule bien et bonne continuité!

    Maude
    (l’employé de l’auberge de Cap-aux-Os…celle dont c’était la fête la veille de votre départ)

  • Nadine

    Hey mon simon,
    j’en était certaine,évidemment,mais ça fait du bien de se rassurer en lisant ton blog. Je t’envois que des energies positives et a hâte de revoir ta binette pour voir comment tu te débrouille à l’harmonica! Histoire à suivre…

    xXxXxXxXxX
    Nadine